10 January 2019

Autoplagiat

 En 1984, l’auteur-compositeur-interprète John Fogerty sortit un nouvel album dont le titre phare était The Old Man Down the Road. Son ancienne maison de disques porta plainte, estimant qu’il avait plagié un autre titre qu’il avait écrit en 1970 pour le groupe Creedence Clearwater Revival, Run Through the Jungle. Au terme d’un long procès, le tribunal donna raison au musicien, jugeant que, malgré des ressemblances entre les deux chansons, Fogerty ne s’était pas autoplagié. Dans cet esprit, je t’autorise à recycler l’un de tes succès passés pour en faire un succès à venir. Nul ne te reprochera de céder à l’autoplagiat.
Rob Brezsny   

03 January 2019

Influences néfastes

 Le compositeur Dave Soldier s’est amusé à enregistrer un morceau regroupant les thèmes et instruments musicaux les plus insupportables à l’oreille. Sa cacophonie, mêlant cornemuses, musique country, tubas, jingles publicitaires, rap-opéra et piaillements d’enfants, est un chef-d’œuvre du genre – absolument inaudible ! Pour aborder ton année 2019, Capricorne, imagine une monstruosité comparable : un infâme fatras qui englobe et résume toutes les influences néfastes dont tu souhaites te préserver. Ce puissant symbole-repoussoir saura t’inciter à réagir fermement dès que l’une de ces influences tentera de s’immiscer dans ta vie.
Rob Brezsny   

31 December 2018

Last night



— On y repensera en 2019, hein !?

28 December 2018

Think



— Tu y penseras, n'est-ce pas ?

19 December 2018

Cloud Number Nine

Cloud Number Nine turned 6 today! We hope it was a great year, and we look forward to sharing many more!

15 December 2018

La montagne



— Prêt pour déplacer la montagne ?

13 November 2018

Tajine



— T'as faim ?

11 November 2018

Lassitude

Je sens en moi une céleste lassitude.
Novalis, Hymnes à la nuit 

04 November 2018

Tennis

Le désirable

Nous avons suffisamment de raisons pour garder une attitude méfiante vis-à-vis de la vie. Elle a trompé tant de fois nos espoirs les plus chers ! Mais nous avons encore plus de motifs de nous méfier de la raison : si la vie a pu nous tromper, c'est uniquement parce que notre raison impuissante s'est laissé tromper. Il se peut même que ce soit elle qui ait imaginé ces mêmes mensonges que son amour-propre lui interdit maintenant d'avouer. Pour finir, s'il faut choisir entre la vie et la raison, on est prêt à donner la préférence à la vie ; alors on ne s'efforce plus de tout prévoir et de tout expliquer, mais on attend ; et l'inévitable devient le désirable.
Léon Chestov, La philosophie de la tragédie – Sur les confins de la vie

26 October 2018

24 October 2018

Sortie de placard

 Chèresssss lectricesssss, chersssss lecteursssss — j'inscris tous ces "s", vous sachant si nombreux —, vous qui me lisez depuis si longtemps avec ferveur, dévotion, avec un intérêt sans cesse grandissant, je dois vous parler aujourd'hui d'une conviction qui s'est lentement mais durablement ancrée en moi au fil de mes innombrables billets. Je parle, ici, d'un sentiment, d'une sensation que ma modestie, mon humilité naturelle m'interdisaient jusqu'alors de m'avouer. J'ai enfin compris qu'à la lecture des premiers mots écrits par mes dix doigts agiles vous aviez deviné ce que moi-même j'ai longtemps cherché à me dissimuler. Et pourtant, le jour est venu : il me faut avouer, confirmer vos premières impressions, celles qui deviendront pour vous, avec le temps, une conviction inébranlable, une vérité. Cette vérité que j'ai tant tardé à reconnaître ouvertement. Le jour est donc venu. Il est grand temps maintenant de vous annoncer que vous n'étiez pas dans l'erreur, que vous aviez vu juste, que désormais vous n'avez plus à en douter, car vous avez absolument raison : je suis un pur et sublime génie.

21 October 2018

Carotte



— Ma carotte !

20 October 2018

17

 Ne rien me demander avant la dix-septième heure.

15 October 2018

Amnésie

 Verser chaque matin une petite cuillerée d'Amnésie dans son café. Touiller lentement, le regard perdu dans le vide...